Est-il dangereux de faire sécher son bois dans l’âtre en prévision du prochain feu ?

Questions fréquentes È Questions_frequentes.htmlQuestions_frequentes.htmlshapeimage_1_link_0
 

Quand notre bois n’est pas tout-à-fait sec, il peut être tentant de faire sécher des bûches à l’intérieur de l’âtre du foyer de masse. À PROSCRIRE.

NE JAMAIS FAIRE SÉCHER SON BOIS DANS L’ÂTRE

Pendant la période où l’on fait des feux régulièrement dans le foyer de masse, le coeur est chaud en permanence. Il est évident que l’âtre devient l’endroit idéal pour faire sécher son bois. Pour en avoir entendu parler souvent, je sais que l’idée est venue à certains de préparer le feu à l’avance, histoire de soumettre le bois à quelques heures de séchage accéléré. Mon voisin aussi faisait cela.


Un jour, une heure environ après qu’il eût chargé son feu à l’avance, il a eu la désagréable surprise de se rendre compte que sa porte de chargement était devenue noire. Même sans air, car toutes les trappes étaient fermées, le bois était spontanément entré en combustion. Un goudron se dégageait de cette pyrolyse sous vide. En ouvrant la porte de l’âtre, l’oxygène s’y est engouffré et la flamme a surgi violemment.

Si une telle situation s’était produite pendant la nuit, il n’est pas impossible que des gaz se seraient dégagés dans la pièce, dont du monoxyde de carbone, très toxique. Ce n’est pas à prendre à la légère.

CRAINDRE L’EFFET DE ROUTINE

Disons qu’il est possible de faire sécher du bois dans l’âtre durant un court laps de temps et de rester vigilant pendant le déroulement de l’opération. Il est peut-être possible de le faire une fois sans grand danger. Deux fois. Trois. Mais il est certain qu’avec l’habitude et l’effet de la routine, sur un horizon de plusieurs années, quelqu’un ou une famille sera victime d’un mauvais concours de circonstances.

Est-ce que l’on peut s’entendre pour proscrire complètement cette pratique? Un foyer de masse est tellement sécuritaire, il serait dommage qu’un malheur survienne pour une banalité. Et il existe des porte-bois qui sont idéals, lorsqu’ils sont bien localisés, pour aider au séchage final.



S’il vous arrive de visiter des amis qui ont un foyer de masse, que diriez-vous de leur en parler pour voir si par hasard ils n’auraient pas déjà eu cette idée?

Profitons en sécurité de la joie de la chaleur rayonnante et rassurante d’un foyer de masse.