Transfert de chaleur

La plupart des poêles et fournaises ont une efficacité de combustion faible et un transfert de chaleur élevé.

Le métal transmet rapidement la chaleur ce qui lui permet de réchauffer la pièce presque immédiatement; des inconvénients sont à prévoir cependant:

  • premièrement, il est difficile de régler le transfert de la chaleur adéquatement.  Si la prise d’air est contrôlée, l’efficacité de la combustion est diminuée, produisant air pollué et créosote.
  • deuxièmement, ce transfert de chaleur élevé devient parfois difficile à supporter dans la pièce.

Avec le FOYER DE MASSE, la chaleur est d’abord emmagasinée dans la maçonnerie puis transférée lentement dans la maisonnée de façon imperceptible, pendant de nombreuses heures.

La masse thermique agit à la manière du soleil, par radiation.  Elle réchauffe directement murs, planchers et meubles, qui en retour réchauffent l’air ambiant.

La surface extérieure ne devient jamais brûlante de sorte que les poussières en suspension qui s’y déposent ne se dessèchent pas, contrairement aux poêles de métal traditionnels qui brûlent la poussière et causent des irritations respiratoires.

La chaleur dégagée ne produit donc aucun champs électromagnétiques, n’assèche pas l’air et ne produit pas de gaz toxiques.

Même les personnes souffrant d’allergies ou de difficultés respiratoires se sentent confortables.

 

En conclusion…

Une combustion incomplète du bois envoie dans l’atmosphère un nuage de particules qui peuvent être facilement aspirées dans les poumons et ensuite absorbées dans le courant sanguin.

Utiliser un FOYER DE MASSE est une décision responsable pour soi-même et l’environnement.

Aux tests, le FOYER DE MASSE, possède une efficacité de combustion de 88 à 91% , et un transfert de chaleur entre 70 et 85% ; ils sont les poêles à bois les plus écologiques qui existent ( EPA ).