Cuisiner dans un foyer de masse

La plupart des foyers de masse proposent l’option du four à cuisson. Il est souvent appelé « four à pain » mais il sert à faire bien davantage que le pain.  La chaleur radiante qu’il fournit pendant toute la journée, entre 350°F (175°C) et 300°F (140°C), permet de longues cuissons :  ragoûts, viandes, gratins, potages, etc.

 

Les vertus et le goût des plats longuement mijotés sont aujourd’hui davantage connus depuis que la mode des mijoteuses électriques a mis en vedette ce mode de cuisson. À la différence que le foyer de masse est une mijoteuse de trois tonnes qui fonctionne sans électricité et sans qu’il n’y ait aucune activité dans l’âtre. Une mijoteuse haut de gamme et sécuritaire, de surcroît, qui nous permet de partir, pendant la journée, l’esprit tranquille.

Surtout: une mijoteuse qui procure une douce chaleur radiante qui développe tout le goût des aliments et leur donne une saveur unique et incomparable !

Mais cet intérêt pour les mijoteuses électriques présente un avantage que l’on trouve maintenant sur internet une foule de recettes pour mijoteuses. Une simple recherche dans Google nous met l’eau à la bouche.

Quant au pain, aux pizzas et aux pâtisseries, ils s’enfournent de préférence peu après la fin d’un feu alors que la chaleur dans le four est plus intense. Il suffit de mettre un thermomètre à four à l’intérieur pour découvrir le moment idéal pour procéder.

 

Quant au four noir, on peut y faire directement un feu, sans allumer le foyer, et prolonger ainsi la période où l’on peut se servir du four. Vous avez donc le choix.